Programme Concerté Pluri-Acteurs Algérie - Joussour (PCPA)
Article mis en ligne le 1er décembre 2010
dernière modification le 1er février 2017

Mis en place depuis 2002, le programme concerté pluri-acteur Joussour (PCPA) vise à renforcer et soutenir l’action concertée entre des associations françaises et algériennes.

Le programme Joussour a pour objectif majeur de renforcer le mouvement associatif algérien qui œuvre au bénéfice de l’enfance et de la jeunesse et d’apporter une réponse aux problématiques vécues par ces populations.

Ce dispositif de coopération algéro-français, réalisé en partenariat avec une quarantaine d’organisations, est soutenu par le Ministère Français des Affaires Étrangères.

La mise en œuvre du programme a débuté en avril 2007 par une phase pilote réunissant organisations algériennes et françaises.

En 2008, le programme monte en puissance et s’élargit à 80 membres, avec l’entrée de collectivités locales algériennes et françaises désireuses de renforcer leur coopération avec la société civile. Avec l’appui technique et financier du programme, 50 projets innovants voient le jour, dans différentes régions d’Algérie, menés par des associations algériennes, de différentes tailles, seules ou en partenariat avec des associations algériennes, françaises ou européennes. Parallèlement, des rencontres régulières affinent la connaissance des membres tandis qu’un processus de capitalisation est mis en place.

Une nouvelle phase de 30 mois s’est ouverte en juin 2010. Le programme compte désormais 115 membres, dont Touiza Solidarité, et a l’ambition de renforcer l’animation territoriale et thématique, avec une attention particulière portée aux petites associations : le travail de réseau, entre elles et avec les pouvoirs publics, l’accompagnement, la formation et le plaidoyer pour l’enfance et la jeunesse.