Ministère de l’Intérieur
Article mis en ligne le 21 janvier 2011
dernière modification le 9 novembre 2016

S’insérant pleinement dans le cadre de l’aide publique au développement, la politique de développement solidaire s’appuie sur et contribue à une meilleure gestion des flux migratoires. Elle s’inscrit, d’abord et avant tout, dans un objectif de réduction de la pauvreté dans les régions d’émigration. Elle répond à la demande tant des États d’origine des flux migratoires que de la société civile. Elle vise à soutenir des actions de coopération ou de développement local ainsi que d’autres initiatives économiques et sociales qui concernent les migrants en plaçant ceux-ci au cœur de son action.

Perçu principalement par l’opinion au travers des actions d’aide à la réinsertion, le codéveloppement c’est toute action à laquelle participent des migrants pour aider au développement de leur pays d’origine.

Le codéveloppement concerne principalement 3 actions :

■ soutenir financièrement des initiatives d’associations de migrants en faveur de leur région d’origine ;
■ promouvoir l’investissement productif en accompagnant la création d’entreprises par les migrants, que ce soit dans le cadre d’un retour ou non ;
■ mobiliser les compétences des migrants hautement qualifiés.
Il vise aussi à soutenir les initiatives conjointes des jeunes issus de l’immigration et ceux du pays d’origine.

http://www.interieur.gouv.fr/